7 astuces pour apprendre facilement le Code de la route

0
656

Le Code de la route est un ensemble de règles codifiées qui régissent la circulation. Il est nécessaire de le maîtriser pour pouvoir réussir à son examen de conduite. Cependant, étant donné qu’il s’agit d’un ensemble de règles plus ou moins complexe, sa mémorisation n’est pas toujours une chose aisée. Voici 07 astuces pour mieux apprendre le Code de la route.

Avoir un livret de code

Pour passer votre examen de conduite, vous devez vous inscrire auprès d’un établissement spécialisé afin de recevoir des cours. Si vous êtes en Île-de-France vous pouvez contacter Conduite Plus, une auto-école de qualité qui propose des cours personnalisés. Mais, cela seul ne suffit pas pour apprendre efficacement. C’est la raison pour laquelle il est primordial de se munir d’un livret de code et de l’avoir à portée de main. Vous pouvez l’obtenir :

  • en vous adressant directement à votre moniteur d’auto-école ;
  • en le téléchargeant sur internet.

Si vous choisissez la deuxième option, assurez-vous que la version téléchargée est la dernière en date (de nouvelles règles entrées en vigueur pourraient vous échapper sinon).

Adopter une technique de lecture efficace

Une fois que vous vous êtes procuré un exemplaire à jour du Code de la route, il faudra le lire. Pour cela, vous allez élaborer un emploi du temps spécifique (15 minutes tous les soirs avant de se coucher par exemple). Ensuite, concernant la lecture en elle-même, la meilleure option est d’adopter une technique de lecture rapide et efficace. Lisez rapidement (mais attentivement) les différentes règles et les indications relatives aux panneaux. Refaites le même exercice plusieurs fois et marquez une pause de temps à autre pour récapituler. N’hésitez pas à retourner sur les zones d’ombre afin de les relire (plusieurs fois au besoin). Il ne faut surtout pas essayer de mémoriser les règles phrase après phrase, vous fatiguerez votre cerveau.

Si vous le désirez, vous pouvez utiliser un format audio du Code. L’écoute répétée est également une bonne méthode d’apprentissage.

Faire des fiches de révisions

Après avoir identifié les règles qui vous sont difficiles à mémoriser, vous allez pouvoir élaborer des fiches de révisions. Celles-ci vont vous permettre de transcrire les règles selon votre entendement et donc de mieux les mémoriser. Pour élaborer une fiche de révision, vous aurez besoin d’un cahier de notes et d’un crayon. Ensuite, il faudra faire un résumé de chaque règle (ou de chaque indication) et l’inscrire dans le cahier suivant une numérotation bien définie. Les résumés doivent être succincts et correspondre aux mots clés ciblés. Par exemple, une mention « Vitesse agglomération 50″ sur votre fiche devrait pouvoir suffire pour vous rappeler la loi concernant la vitesse maximale dans les agglomérations. Notez que pour ne pas trop alourdir vos fiches, il convient d’omettre les règles que vous maîtrisez parfaitement ainsi que d’autres détails non indispensables.

En définitive, lorsque les fiches de révisions sont bien réussies, vous n’avez presque plus besoin de recourir au livret du code.

La méthode du mind map

Une autre méthode pour mémoriser efficacement le code est la technique du mind map. En quoi consiste telle ?

Il s’agit d’une technique qui utilise des illustrations (dessins) pour faciliter les traitements, l’analyse et la compréhension d’informations par le cerveau. Son application dans le cadre du Code de la route est très simple. Pour le faire, dessinez une voiture au milieu d’une feuille puis reliez progressivement les règles tout autour (comme des branches) en utilisant des symboles et des couleurs de votre choix. L’idée est qu’à la fin de l’opération, un simple coup d’œil sur votre mind map puisse vous permettre de vous rappeler de toutes les règles illustrées sans grande difficulté.

Pour éviter de s’embrouiller, il est conseillé de faire plusieurs mind map pour les différentes catégories de règles.

Identifier les différents types de panneaux

La mémorisation des panneaux est une tâche très complexe qui nécessite une certaine maîtrise. Pour réussir à les apprendre facilement, vous devez faire au préalable un petit exercice. Cet exercice consiste à catégoriser (à votre manière) les différents types de panneaux qui existent et à les déchiffrer ensuite selon une technique très simple. Voici quelques exemples pour vous permettre de comprendre.

Les panneaux encerclés en rouge

Le rouge est synonyme de danger. Lorsque vous apercevez donc un panneau en forme de cercle rouge, vous devez tout de suite penser à une interdiction. Ensuite, en fonction du symbole inscrit à l’intérieur, vous allez pouvoir le décrypter. Par exemple, un cercle rouge avec à l’intérieur une flèche orientée vers une direction veut tout simplement dire « Interdiction de tourner vers cette direction à la prochaine intersection ». En partant de ce principe, vous devez pouvoir déduire qu’un cercle rouge avec à l’intérieur une inscription montrant un piéton veut traduire une interdiction d’accès aux piétons… Et ainsi de suite.

Les triangles rouges

Dans le langage routier, le triangle rouge traduit un avertissement. Partant de ce principe, il est beaucoup plus facile de mémoriser cette catégorie de panneaux. Par exemple, un triangle entouré en rouge avec un piéton inscrit à l’intérieur veut dire, « avertissement rue piétonne ». Si par contre, il s’agit de feux tricolores, cela traduit la présence de feux de circulation à proximité. En procédant ainsi pour l’ensemble des signaux, vous pourrez plus facilement les mémoriser.

Observer autour de vous

L’apprentissage, c’est également l’observation. Voilà pourquoi il est important d’observer attentivement le déplacement des véhicules en circulation. Cela vous permettra également de vérifier la conformité de ce que vous lisez avec ce que les conducteurs font réellement. De plus, notez que ce n’est pas la mémorisation mot par mot du code qui vous permettra d’être un bon conducteur à l’avenir, mais plutôt votre expérience.

Faire une auto-évaluation régulière

L’auto-évaluation est l’un des meilleurs moyens pour jauger votre progression. Pour le faire, demandez à un ami de vous poser des questions à partir du livret de code et efforcez-vous de répondre le plus rapidement possible. Cette méthode est doublement efficace. En plus de vous permettre de réviser, elle vous met également dans les conditions d’examen.

Pour récapituler, retenez que vous pouvez maîtriser à la perfection le Code de la route en mettant en œuvre des astuces relativement simples à l’instar de celles présentées dans cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here