Comment se déroule une formation à la conduite accompagnée ?

0
209

Vous préparez votre examen du permis de conduire ? Si tel est le cas, vous pouvez mettre toutes les chances de votre côté en décidant de passer par une formation à la conduite accompagnée. Cette étape vous permettra de vous familiariser avec le Code de la route et de vous initier à la conduite. Mais comment se déroule cette formation ? Voici tout ce que vous devez savoir !

Le préalable à la conduite accompagnée 

Avant de parcourir les 3 000 km nécessaires pour pouvoir valider la conduite accompagnée, vous avez d’abord à valider une première phase d’apprentissage théorique. Si vous êtes âgé de 21 ans ou moins, vous devez obtenir le test assr 2. En quoi consiste cette certification ? Cette attestation scolaire de sécurité routière de niveau 2 peut être obtenue à la suite d’une épreuve au collège. Elle vous permet de décrocher le permis de conduire de première catégorie (moto de moins de 50 cm3 et voiturettes). En revanche, si vous n’avez pas suivi des études secondaires, il existe une autre solution. Vous pourrez tout simplement obtenir un équivalent de l’ASSR : l’attestation de sécurité routière (ASR).

Les formes de la conduite accompagnée 

Il existe différentes formes de conduite accompagnée à savoir :

L’apprentissage anticipé 

Vous avez accès à l’apprentissage anticipé dès 15 ans. Cette formule se décompose en 2 phases d’apprentissage. Durant la première phase, vous devrez apprendre les règles de la circulation et effectuer 20 h de conduite. Pour valider la seconde phase, vous aurez à réaliser au moins une année de conduite avec un accompagnateur. 

Bon à savoir : si vous avez choisi l’apprentissage anticipé, vous ne pouvez pas vous présenter en tant que candidat libre à l’examen du permis de conduire. En revanche, vous bénéficiez d’une durée probatoire du permis fixée à 2 ans, au lieu de 3.

La conduite encadrée

Vous préparez un diplôme professionnel orienté vers les métiers de la route ? Dans ce cas, choisissez la conduite encadrée. Cette alternative est accessible dès l’âge de 16 ans si vous êtes en BEP ou en CAP. Cependant, pour valider le processus, votre diplôme doit être validé par le ministère de l’Éducation nationale ou du Travail. Normalement, votre cursus prévoit des examens en vue de l’obtention du permis de conduire. Cependant, la délivrance de ce document ne se fera qu’à l’âge de 18 ans. En attendant, vous devrez donc vous orienter vers la conduite encadrée par un accompagnateur. 

La conduite supervisée

La conduite supervisée s’adresse aux candidats âgés d’au moins 18 ans. Cette forme de la conduite accompagnée vous permet d’acquérir plus d’expériences avant d’entamer les épreuves du permis de conduire. Pour y accéder, vous devez préalablement prendre rendez-vous auprès d’un moniteur agréé avec votre accompagnateur pour évaluer vos compétences. Une fois l’évaluation terminée, celui-ci doit orienter votre accompagnateur sur les points à travailler. 

À retenir : vous n’avez aucune obligation de temps de roulage en conduite supervisée. C’est une solution à privilégier pour apprendre si vous avez échoué à votre première tentative à l’épreuve de conduite. 

Comment se déroule la conduite accompagnée ? 

Le choix et la validation de l’accompagnateur


L’accompagnateur a pour rôle de vous assister durant votre période de conduite accompagnée pour apprendre à maîtriser votre véhicule. Pour valider votre accompagnateur, il doit remplir les conditions suivantes : 

  • Être titulaire d’un permis B depuis au moins 5 ans sans interruption ; 
  • Ne pas faire l’objet de condamnation pour délit ; 
  • Avoir la validation de l’assureur ; 
  • Participer à la dernière évaluation du conducteur ; 
  • Figurer dans le contrat signé avec l’auto-école. 

Votre accompagnateur peut être un membre de votre famille ou un ami. D’ailleurs, vous avez la possibilité d’avoir plusieurs accompagnateurs. 

Le rendez-vous préalable avec le moniteur

Avant de vous lancer dans la conduite accompagnée, vous et votre accompagnateur devez consulter un moniteur agréé. Ce premier rendez-vous dure approximativement 2 h et sert à former votre accompagnateur sur les bonnes pratiques à adopter. Généralement, à ce moment, le moniteur évalue aussi vos compétences à la conduite pour préparer un programme d’apprentissage. 

Le rendez-vous pédagogique de mi-parcours

Ce rendez-vous pédagogique intervient à partir de 1 000 km parcourus ou après 6 mois de conduite accompagnée. Cette réunion a pour objectif de faire le point sur l’évolution de votre apprentissage à mi-parcours et comporte 2 parties. Dans la première partie, votre moniteur examinera à travers une séance de conduite votre progression. Après cela, une seconde partie en salle est à prévoir. Elle consiste à échanger vos retours d’expérience avec votre moniteur et votre accompagnateur pour discuter des points bloquants. 

Le rendez-vous pédagogique final

La période de conduite accompagnée se termine lorsque vous aurez parcouru les 3 000 km. Habituellement, un dernier rendez-vous est organisé avec votre moniteur deux mois avant votre examen du permis de conduire. Cette dernière réunion permet à votre moniteur d’évaluer si vous avez la capacité de réussir ou non votre épreuve du permis de conduire. En cas d’échec à votre examen, vous pouvez vous orienter vers la conduite supervisée. 

Vous connaissez maintenant le déroulement de la conduite accompagnée. Elle vous permet d’acquérir de l’expérience dans la maîtrise de votre voiture. En plus, la conduite accompagnée accroît vos chances de réussite à l’examen du permis de conduire.