4 choses essentielles à savoir à propos des formations financées par le CPF

0
68

Le compte personnel de formation (CPF) permet à toute personne active du monde professionnel de bénéficier de certains avantages lui permettant de suivre des formations qualifiantes. Cependant, il faut noter que toutes les formations ne sont pas éligibles au financement du CPF.

Les langues et l’informatique : des formations prioritaires

Considérés comme des formations prioritaires, ces deux domaines de formation sont essentiels et reconnus par l’administration. Notez que tout demandeur d’emploi doit disposer de compétences en informatique et en langue. En effet, il existe une liste de formations CPF généralement prédéterminée par les pouvoirs publics et sur laquelle les chômeurs pourront choisir leur formation.

Il faut rappeler que les compétences en langues et en informatique font partie de ceux considérés comme « en tension » par l’administration.

La pertinence des formations financées

Les formations financées par le CPF doivent nécessairement être qualifiantes et doivent répondre aux exigences de l’économie. C’est l’une des raisons pour lesquelles ces formations sont définies par l’État et les branches concernés. Au terme d’une formation, l’entreprise ayant embauché le demandeur de formation devra reconnaître la montée en compétence de l’intéressé.

Pour ce faire, le salarié aura droit à un entretien d’évolution professionnelle tous les deux ans avec une formalisation écrite tous les six ans. Notez que toute entreprise de plus de 50 salariés devra s’y tenir. Cependant, si un salarié a été par hasard délaissé, ce dernier devra bénéficier de 100 heures de formation en plus en guise de compensation.

Formations éligibles au CPF pour les salariés

Vu les exigences du CPF, tout salarié, peu importe ses qualifications ou son grade dans une entreprise, ne peut bénéficier d’un financement que si la formation en question est qualifiante.

Cependant, ces formations figurent sur des listes spécifiques et varient d’une région à une autre. Vous pouvez les retrouver sur :

  • Une liste élaborée par la CPNE de branche ;
  • Une liste élaborée conjointement par les Commissions Paritaires Nationales d’Application de l’Accord (CPNAA) des OPCA interprofessionnels dans certains cas ;
  • Une liste mise au point dans la région dans laquelle est implantée la structure pour laquelle vous travaillez.

Notez également qu’il est possible de retrouver ces formations sur une liste élaborée au niveau national par le CPNFPE.

Mise en place de la liste de formation : utilité de la période probatoire

Étant donné que chaque formation présente sur la liste doit être qualifiante, une période probatoire est accordée. Au cours de la période probatoire, les structures de formation doivent démontrer la pertinence des formations choisies pour le compte du CPF. Ils doivent en effet démontrer l’intérêt de ces différentes formations pour ceux qui sont dans une optique d’emploi.

D’un autre côté, cette période transitoire permet également de revoir l’ensemble des formations sélectionnées afin de repérer celles dont la certification est forclose.

Une fois, la vérification faite, un décret provisoire doit être publié afin de permettre aux acteurs de disposer d’un laps de temps pour s’adapter. Pour ce qui concerne les salariés et chômeurs, ce décret provisoire leur permettra de s’acclimater au changement.