Études supérieures scientifiques

Nous vous présentons ici les principales filières d'études supérieures scientifiques :

BTS

DUT

Études de santé

Prépas

Prépas intégrées

Universités

Les inscriptions à toutes ces filières se font chaque année du 20 janvier au 20 mars sur le site :

www.admission-postbac.fr

Vous pourrez trouver d'autres informations sur le site de l'ONISEP et sur le Portail Étudiant. Nous vous signalons en particulier la section "Ma voie scientifique" du site de l'ONISEP, dédiée aux métiers et formations scientifiques et technologiques.

Nous vous invitons de plus à vous rendre sur le site du CNOUS.

Coût des études

Pour la rentrée universitaire 2015, les frais d’inscription fixés par le gouvernement pour les différents diplômes universitaires sont les suivants :

  • 184€ pour les diplômes conduisant au grade de licence,
  • 256€ pour les diplômes conduisant au grade de master,
  • 391€ pour une inscription en doctorat.
  • 610€ pour un diplôme d'ingénieur

Des montants particuliers de droits d’inscription sont fixés pour les études de santé, paramédicales et vétérinaires.

Aux frais d’inscription s’ajoute la médecine préventive universitaire : 5,1€.

La cotisation à la sécurité sociale étudiante est de 215€.

Financer ses études

Quelques informations concernant les bourses sont disponibles ici.

Sont exonérés, de plein droit, du paiement des droits d’inscription dans les universités :

  • les étudiants boursiers du gouvernement français,
  • les pupilles de la nation.

Écoles normales supérieures

Dans une école normale supérieure, un étudiant admis par la voie des concours (« normalien ») bénéficie d’un statut d’élève fonctionnaire rattaché au ministère de l’Éducation nationale (à noter qu’il existe une voie d’admission sur dossier). Ainsi, un élève reçoit une rémunération nette d’environ 1300€/mois la première année, puis environ 50€ de plus chaque mois pour les trois années suivantes. Cette rémunération se fait en échange d’un engagement décennal de la part de l’étudiant : l’élève s’engage à travailler dans les services de l’État pour une durée de dix ans à compter de l’entrée dans l’école. Un normalien n’a pas le droit de percevoir de rémunération lors de stages dans des institutions publiques tels que la plupart des laboratoires (mais cela reste possible dans le privé). En revanche, de nombreux normaliens perçoivent des rémunérations supplémentaires en donnant des cours (dans la limite légale de 64 heures déclarées chaque année pour un normalien non agrégé).

Stages

En 2015, la gratification pour un stage était de 508€ net/mois. Les stages effectués en entreprise ou dans certains laboratoires bien précis peuvent amener à des rémunérations supérieures. À noter que le versement d’une gratification pour des stages d’une durée de 2 mois minimum est obligatoire depuis juillet 2009.

Doctorat

En 2015, le salaire d’un doctorant était fixé à 1684€ brut/mois sans effectuer de mission complémentaire, et 2024€ brut/mois en effectuant une mission complémentaire. Il est possible d’effectuer une mission complémentaire parmi les 4 suivantes :

  • monitorat d’initiation à l’enseignement supérieur ;
  • diffusion de l’information scientifique et technique ;
  • valorisation des résultats de la recherche scientifique et technique ;
  • expertises effectuées dans une entreprise, une administration…

Durant les trois années de doctorat on cotise pour la retraite.

Dernière modification : 29/09/2015 16:17