Comment réussir la présentation de son innovation ?

0
1374

Ça y est, vous avez enfin trouvé l’idée. Celle qui sera qualifiée d’innovation et qui apportera solution à un problème donnée ! Tout ce qu’il vous reste à faire, c’est trouver un financement pour développer votre solution. Cependant, trouver les fonds n’est pas aussi simple à faire, car les aspects financiers et humains entrent aussi en jeu. Toutefois, en suivant un certain nombre de règles, vous réussirez, certainement à toucher votre cible (les investisseurs). Trouvez dans cet article, les conseils et astuces qui, sans doute, vous y aideront.

Déterminez la cible à laquelle vous présenterez votre innovation

Avant de présenter son innovation, il est important d’avoir une idée de votre cible. Cela permettra surtout de vous préparer en avance pour gagner en assurance et bannir le stress qui est parfois un facteur disqualifiant. Mais, ce n’est pas tout. En effet, il est important d’avoir une idée des domaines d’interventions de vos interlocuteurs. Cela a pour but de personnaliser vos présentations. En effet, il n’est aucunement à votre avantage de présenter votre innovation à un investisseur, si ce dernier ne comprend pas grand-chose à ce que vous lui dites. Par exemple, si vous parlez d’un projet agronomique à un banquier sans adapter votre présentation à son secteur d’activité afin de rendre vos informations digestes, vous êtes sûr de ressortir de votre entretien sans gains de cause.

La phase de préparation

La phase de préparation est la seconde phase la plus importante de votre présentation. Pour ce faire, il est indispensable d’être à votre aise en communication orale. En effet, vous devez déborder d’assurance, de motivation et développer un charisme. Cela vous permettra de mettre en poche la confiance et l’accompagnement de vos investisseurs. Pour vous aider dans ce sens, il existe 2 solutions :

  • Payer des formations en ligne ;
  • Apprendre par vous-même.

La première solution est la moins difficile et celle qui vous permettra de vous préparer de la manière la plus complète possible. Pour ce faire, des formations dans le domaine de la présentation scientifique, comme celles proposées par Agent Majeur vous seront d’une grande utilité. Elles vous permettront d’avoir les meilleures compétences en communication orale, écrite et pourquoi pas de vous spécialiser. Voulez-vous avoir votre propre idée sur le sujet ? Essayez donc d’en savoir plus sur Agent Majeur

La deuxième solution est plus difficile à appliquer, mais peut aussi apporter de bons résultats lorsqu’elle est bien mise en place. Pour cela, n’hésitez pas à demander conseil à un mentor ou encore à chercher des réponses aux problèmes que vous avez.

La phase de présentation

Partant du principe que vous êtes suffisamment avertis sur la manière de vous préparer, vous devez par la suite vous exercer devant un public pour présenter votre innovation. Mais avant tout, gardez à l’esprit que décrocher un investisseur ou développer votre carnet d’adresses dépend grandement de la manière dont votre présentation sera faite.

Voici donc une liste des éléments à prendre en compte pour la réussite votre présentation.

Le discours ne doit pas être improvisé

Convaincre des personnes de l’importance de son produit ou service exige de présenter des arguments solides et convaincants. Alors, il serait absurde de ne pas passer par une phase d’écriture, de mémorisation et de récitation.

Contrairement au Japon ou à l’Allemagne, la lecture d’un document lors de la présentation n’est pas bien perçue en France. De ce fait, vous devez prendre le temps de lister vos arguments les plus convaincants. Ensuite, relisez votre présentation et, si possible, mémorisez-la. Vous ennuierez moins votre audience, car vous serez de plus en plus confiance. Vous aurez assez d’informations à adapter à votre cible et vous capterez ainsi leurs attentions. 

Utilisez la communication gestuelle pour garder votre auditoire éveillé

Bien que la communication gestuelle ne soit pas aussi importante que la présentation d’arguments, elle demeure néanmoins un pilier important de la réussite de votre présentation. En effet, l’on admet un taux de compréhension de 7 % lorsqu’on utilise les mots, 38 % lorsqu’on fait usage du ton et 55 % lorsqu’on utilise la gestuelle. Si votre présentation se limite à présenter vos arguments, il y a des chances que vous ne touchiez pas votre cible. Pour éviter ce genre de situations, façonnez votre argumentaire en histoire et utilisez la gestuelle pour plonger l’auditoire dans votre récit tout en étant cohérent dans votre raisonnement.

Cependant, utiliser la gestuelle ne veut pas dire marcher dans tous les sens, vous risquez de passer un mauvais message. Pour montrer au public que vous êtes sûr de vous, reste donc immobile et laissez vos mains et votre visage transmettre les messages qu’il faut.

Un support de présentation peut être d’une grande utilité

Aujourd’hui, avec un ordinateur et des logiciels tels que PowerPoint, vous avez la possibilité de créer des slides pour vos présentations. L’objectif est de faciliter la compréhension de votre cible sur les principes, avantages et opportunités de votre innovation. Toutefois, vos slides de ne doivent pas êtres des dépotoirs à textes. Ils doivent pouvoir aider à focaliser l’auditoire sur le sujet ou le problème auquel vous apportez une solution.

De ce fait, priorisez le principe d’un slide toutes les 3 minutes et 3 mots par slide. Oui ! Cela semble compliqué, surtout si vous avez beaucoup de choses à développer, mais vous devez pouvoir maîtriser l’art de la concision.

Comme fichier projeté, priorisez les images, les illustrations et les animations plutôt que les vidéos. Toutefois, si vous jugez nécessaire de faire visionner une ou des vidéos à votre cible, alors assurez-vous qu’elle ne dure pas plus de 60 secondes et ne fasse pas uniquement la promotion de votre produit ou service.

Les réponses aux différentes questions posées doivent être claires

À la fin de votre présentation, vous serez certainement confronté à un certain nombre de questions. La plupart auront pour but de mieux comprendre votre solution et éventuellement revenir sur des aspects peu abordés, il n’y a donc pas lieu de paniquer. Commencez par anticiper certaines questions avant le jour de votre présentation. À ces questions, trouvez des réponses claires et concises, et vous éviterez de passer pour un idiot et serez plutôt considéré comme un futur partenaire d’affaires qui maîtrise son sujet.

Aussi, il est important de maîtriser vos émotions lorsqu’on vous pose des questions. Oui ! il peut arriver qu’on vous pose des questions qui auront pour but de vous frustrer. C’est donc à vous de garder votre sang-froid, cela jouera grandement en votre faveur. Si vous n’avez pas de réponse à une question ou ne cernez pas un aspect de votre sujet, avouez-le et prenez les différentes remarques qui vous seront faites en compte. Parlant de maitrise de soi…  

… Un bon état d’esprit peut marquer toute la différence.

Bon nombre de promoteurs perdent patience lors de leurs présentations, ce qui n’est en aucun cas en leurs faveurs.

Gardez le sourire, même si cela semble difficile. Soyez ouvert et prenez en comptes les reproches qui vous seront faits. Vous réussirez l’exploit de vendre 2 choses : votre innovation et votre personne. Vous vous ouvrirez de nouvelles portes et trouverez, nous l’espérons, les fonds nécessaires pour vulgariser votre innovation.

Présentez votre projet en 10 minutes avec L’Elevator pitch

D’origine américaine, le pitch est un résumé de votre projet en plus bref. Un petit document ou une présentation qui vend votre projet en quelques minutes seulement et qui vous permet d’obtenir le financement voulu.

Principe de l’Elevator pitch

Vous montez dans un ascenseur pour rejoindre un collègue à un étage ou descendre pour rentrer chez vous par exemple. Une fois que les portes de l’ascenseur s’ouvrent, vous apercevez à l’intérieur, un gros investisseur sur lequel vous vouliez depuis longtemps mettre la main depuis un moment : vous vous trouvez donc devant la chance de votre vie. Cependant, vous avez quelques secondes, voire quelques minutes pour lui présenter votre innovation.

Les différents types d’Elavator pitch

Il existe 2 types d’Elevator pitch : celui de 1 minute et celui de 10 minutes.

Dans le premier cas, celui qui se présente la plupart du temps, vous retrouverez votre potentiel investisseur dans des lieux tel qu’un bar, un restaurant, dans la rue, à une rencontre entre amis ou encore à une rencontre familiale. Déjà, il n’est pas là pour parler affaires, mais plutôt pour se distraire. Vous n’avez donc pas le droit de le priver de ce plaisir ou vous risquez de vous mordre les doigts. Mais, comment faire ? La réponse est simple : lui présenter l’opportunité d’affaires (votre innovation) en une minute. En 3 ou 4 phrases, vous devrez être en mesure de titiller sa curiosité et décrocher un rendez-vous d’affaires pour lui présenter votre projet dans les grandes lignes.

Dans le second cas, vous vous retrouvez devant vos investisseurs. Vous avez donc 10 minutes pour leur présenter votre innovation dans les grandes lignes. C’est aussi à ce moment qu’ils testeront vos aptitudes à être un bon entrepreneur et avoir aussi une idée de votre niveau intellectuel. Si tout se passe bien, ces derniers se focaliseront sur votre business plan. C’est donc un moment crucial où il ne faut surtout pas stresser, mais plutôt rester confiant et dégager un certain charisme et le tout dans un respect absolu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here